Interagir avec une application décentralisée nécessite l'achat de crypto-monnaies sur un échange centralisé, souvent avec une étape de KYC. Cela va à l’encontre de l’esprit de la Blockchain et de la décentralisation. Comment proposer une expérience simplifiée pour les utilisateurs novices afin d'accélérer son adoption ?

Le Gas est un élément mal compris, car dans le monde de la finance il est totalement masqué. Et pourtant, chaque transaction faite par carte bancaire ou virement SEPA comprend des frais.

Ce Gas, dans les projets Blockchains, sert à faire fonctionner et sécuriser le réseau, suivant la Théorie des jeux. Quand vous effectuez une transaction sur Ethereum, vous allez devoir définir précisément le Gas Limit et le Gas Price. Sauf que cela reste assez compliqué pour les novices et cela limite fortement l'arrivée de nouveaux entrants... en tout cas dans l'état actuel des Blockchains.


Quelques projets ont décidé de prendre ce problème à bras le corps et de proposer des alternatives plus proches de ce que les gens sont prêts à accepter en terme d'usage.

NEO, transaction gratuites pour les actions courantes

NEO fut la première Blockchain à offrir le Gas sur sa plateforme. Son objectif est d'offrir les frais de transaction à partir du moment où l'expéditeur détient du NEOGAS dans son wallet et que l'opération est "peu coûteuse". Cela est principalement le cas des transferts de tokens NEP-5 ou de NEO.

Transactions simples offertes

Et cela simplifie beaucoup la vie ! Plus besoin de devoir envoyer des ETH sur son wallet secondaire pour pouvoir y transférer des tokens comme c'est le cas sur Ethereum !

Cela est rendu possible par le fait que NEO est une Blockchain relativement centralisée qui n'utilise pas la "Proof of Work" pour sécuriser son réseau, mais un type de "Proof of Stake". Une transaction a donc un coût réel (électricité, matériel) très faible.

Déblocage du Gas au fur et a mesure du temps

Autre point intéressant, chaque détenteur de NEO débloque régulièrement du Gas, celui lui donne d'autant plus l'impression que cela ne lui coute rien. Pas de formulaire à remplir, pas de mécanisme complexe à comprendre.

Cependant des acteurs malicieux profitent de la gratuité des transactions pour effectuer des "spam attack". Ce principe de gratuité risque d'être revu lors du lancement de NEO3.

VeChain, le créateur du smartcontract paye le Gas pour ses usagers

L'idée de VeChain est très simple, faire en sorte que le créateur du smartcontract ou de la dApps, permette à ses utilisateurs de profiter du service sans contrainte. Cela passe par le fait de payer pour l'utilisateur les frais nécessaires au bon fonctionnement du réseau.

Protocole de paiement multipartite - MPP

Payer les frais de transaction pour le compte de l'utilisateur est essentiel pour simplifier l'accès aux dApps. Les frais d'inscription et les frais d'échange dissuadent les potentiels utilisateurs. Que penser d'une application qui demande en premier lieu de payer pour s'inscrire ?

Ce protocole de paiement multipartite permet aux créateurs de la dApp de payer une partie ou la totalité des frais de transaction de leurs utilisateurs. Ce sera au développeur de définir au cas par cas ce qui peut être offert ou non.

Ainsi, sur VeChain, une transaction peut être payée par trois différents acteurs :

  • l’expéditeur de la transaction
  • le destinataire de la transaction (le smartcontract)
  • ou le sponsor du contrat (qui est en général le développeur du smartcontract)

Sur le principe cela s'avère bien pensé, mais l'écosystème VeChain est encore jeune, peu d'application utilisent cette fonctionnalité.

Ethereum propose aussi sa solution : Gas Stations Network

Des développeurs de la plateforme Ethereum ont aussi identifié ces contraintes. Ainsi Tabookey et Portis ont travaillés ont travaillé à la proposition EIP-1613 qui implémente des fonctions similaires au MPP de VeChain.

Cette implémentation respecte parfaitement la philosophie d'Ethereum en étant décentralisé et trustless. Ce mécanisme pourra permettre l'apparition de service utilisant la blockchain mais avec un système d'inscription et de payement qui sera plus proche de ce que nous connaissons aujourd'hui.

Pour en apprendre plus je vous laisse découvrir la présentation du projet par ses créateurs. Esperons que cette EIP soit incluse rapidement au projet Ethereum !

Les créateurs du projet Authereum proposent également une méthode appelée "Gas Spectrum Transactions". Elle automatique l'utilisation du prix de Gas le plus bas possible. Pour cela, la transaction sera signée avec de nombreuses valeurs de Gas différentes.

Gas Spectrum Transactions, par Chris Whinfrey de Authereum

Le wallet ou le node diffusera sur la Blockchain la transaction avec la valeur la plus faible. Si la transaction n'est pas confirmée en un temps donné (2 minutes par exemple), alors il diffusera la même transaction avec un niveau de Gas légèrement plus élevé, et ainsi de suite.


Afin d'apporter de l'usage à ces projets, les développeurs ont compris qu'il était nécessaire de supprimer la barrière qui fait de la Blockchain un outil compliqué.
L'utilisateur ne doit pas payer de Gas ou de fees et les aspects techniques doivent être masqués le plus possible. Quand ces étapes seront franchies, alors une nouvelle vague d'utilisateurs fera l'expérience de solutions décentralisées dans lesquelles ils ont le contrôle.