ProgPow (Programmatic Proof Of Work algorithm) est un nouvel algorithme de minage qui est proposé au vote de la communauté Ethereum. Son objectif est de limiter les ASICs et donc de favoriser l'usage du minage par GPU. Cela aura pour effet d'améliorer la décentralisation du réseau Ethereum ainsi que sa sécurité.

Ce changement d'algorithme prend la forme d'un EIP, comme tout changement sur la plateforme Ethereum. Il prend ainsi le doux nom de EIP 1057 et est prévu pour le Hard Fork Istanbul qui devrait avoir lieu le 16 octobre 2019.

Constat d'un grand nombre d'ASICs sur Ethereum

En raison du retard accumulé dans la transition de la Preuve de Travail (PoW) en Preuve d'Enjeux (PoS), la communauté Ethereum s'inquiète que l'algorithme actuel Ethash puisse être déjoué par les fabricants d’ASICs. Par conséquent, les mineurs utilisant des ASICs commenceraient à représenter une partie significative du "Hash Rate" du réseau, ce qui entraînerait la menace d'une centralisation d'Ethereum par quelques mineurs.

ProgPoW limite l'avantage des ASICs sur les GPU

À travers diverses améliorations techniques (taille de la fonction de hash Keccak, augmentation du mix state, ajout d'une séquence aléatoire...) ProgPoW espère limiter à 20% le potentiel avantage de la prochaine génération d'ASICs sur les GPU. Actuellement, l'avantage des ASICs serait de 300 à 700% avec l’algorithme Ethash.

ProgPoW vise à réduire l’incitation économique à construire un ASIC et non d'empêcher la possibilité de le construire.

L'avis de la communauté sera déterminant de son adoption

Avant de changer d'algorithme, les développeurs d'Ethereum souhaitent prendre le pouls de la communauté afin d'éviter un Hard Fork.

94% des votants sont pour le nouvel algorithme - Accès au sondage actualisé 
100% (des 78% de mineurs qui ont voté) sont pour le nouvel algorithme - Accès au sondage actualisé

Pourquoi changer d'algorithme de Proof of Work alors qu'Ethereum va passer en Proof of Stake ?

Le passage en PoS doit se faire avec la prochaine grande milestone "Ethereum 2.0". Cette version majeure ne sera déployée que d'ici quelques années, cela laisse le champ libre aux promoteurs d'ASICs de développer des outils toujours plus performants.

De plus la chaîne principale restera en PoW. Ce seront les shards qui utiliseront principalement PoS.


La communauté Ethereum ne veut pas laisser la capacité à des corporations de mineurs d'ASICs d'influer sur la mise en place du PoS. En effet, ce sera pour eux un changement disruptif, reléguant au placard toute machine de minage sur Ethereum.